Comme le Japon, lointaine île cousine du Pacifique, la Polynésie possède cette étrange particularité qui surprend les touristes mal informés : il n’existe pas d’adresses précises des lieux. Si une rue a un nom, il est certain que les bâtiments qu’ils la composent n’auront pas de numéro. Et comme la plupart du temps, les rues n’ont pas de nom…

Les plages, ce n’est pas ça qui manque, ni les manguiers, ni les dos d’âne.

Fini donc les 324 rue général Tartempion, 2ème étage gauche. Trop simple, pas poétique du tout, ce système d’adressage européen risquerait de te faire trouver trop vite le lieu que tu cherches. Ici on préfère, à gauche au gros manguier près de la plage, après le 7ème dos d’âne, la maison derrière la grosse pierre.Evidemment, la première fois ça surprend. Les plages, ce n’est pas ça qui manque, ni les manguiers, ni les dos d’âne. Mais avec un peu de pratique, on se repère à quelques éléments du paysage : un magasin d’alimentation, une maison abandonnée, un portail en bois et on devient expert pour trouver à peu près tout ce que l’on cherche : personnes, services, vendeurs.

Mais alors, te demandes-tu, comment il fait le facteur ? Héhé, tout simplement, y’en a pas ! Si tu veux recevoir du courrier et des colis, il faut louer une boîte postale. Ton adresse s’enrichit alors d’un BP 123456. Tu as une petite clé et tu peux aller régulièrement à l’OPT (La Poste) pour vérifier ta petite boite.

Deux personnes peuvent donc habiter au PK 30 et être diamétralement opposées sur l’île.

Pour le repérage sur l’île, on parle de PK : le Point Kilométrique. Le PK 0 étant situé devant la cathédrale de Papeete, il faut ensuite compter le kilomètres en s’éloignant. Mais attention, il y a des PK en partant sur la côte Est et également sur la côte Ouest. Deux personnes peuvent donc habiter au PK 30 et être diamétralement opposées sur l’île. Et puis les PK se comptent de Papeete au Nord vers Taravao au Sud mais également de Taravao vers Papeete. Une borne kilométrique affiche donc 2 numéros. Exemple : une personne qui habite au PK 40 (de Papeete) est voisine d’une personne qui habite au PK20 (de Taravao) !

Et si tout cela n’était pas assez compliqué, on recommence à compter les PK sur la presqu’île sur les deux côtes et dans les 2 sens.

Et enfin, on indique dans l’adresse géographique, le côté de la route. Ainsi on peut habiter côté montagne ou côté mer. Perpendiculairement à la route on va donc emprunter une servitude qui peut desservir un ou plusieurs quartiers.

Pour autant, on se perd rarement, il n’y qu’une route de ceinture et le tour de l’île fait à peine 120 kilomètres.

Petit exercice pour la prochaine fois : si j’habite au PK4 de Taravao côte Est, combien de temps je mettrai pour rejoindre la plage « PK 18 » en passant par la capitale sachant que la vitesse moyenne hors embouteillage est de 40km/h ?