Carine et moi retrouvons nos pères respectifs à Cusco.  Ils arrivent les bras chargés de cadeaux tels des pères Noël ayant troqué leurs traineaux contre des vélos. Outre les nécessaires pièces de rechanges pour nos bicyclettes fatiguées, nous avons le plaisir de trouver de nombreux courriers accompagnés de saucissons, de fromages de chèvre, de bracelets, de livres, de jeux, de photos, de dessins… C’est une surprise énorme pour nous et les enfants. Vous êtes à 10 000 km de nous et vous continuer à nous gâter. Attention, si ça continue, on va rester ici !

Alors, vous, les amis, la famille, l’école de Zoé, nous vous adressons un énorme merci. Déjà vos mails sont un perpétuel encouragement à ne pas se décourager mais alors là, c’est carrément du dopage !

Regonflés à bloc, nous partons demain avec nos vélos pour le Machu Pichu et après direction la Bolivie.

Et pour finir, nous remercions tous Mario Yepez qui accueillent des cyclovoyageurs depuis très longtemps et qui nous loge dans son bureau à quelques mètres de la place centrale. On ne pouvait pas rêver mieux.