Une famille Un monde

Mais qu'est-ce qu'on fait là ?

Même pas morts !

6 décembre 2010 : La Paz

Nous nous baladons dans La Paz et nos parents se renseignent sur la procédure à suivre pour faire embarquer leurs vélos. Repas dans un restaurant où le meilleur est les jeux pour enfants.

7 décembre 2010 : La Paz

Journée consacrée à l’achat des inévitables souvenirs et cadeaux de Noël. Mais comment vont-ils mettre tout ça dans l’avion ?

8 décembre 2010 : La Paz

Départ d’André et Tonio. Nous les accompagnons à l’aéroport d’El Alto, le plus haut du monde et la montée est raide pour le taxi. Passage obligé au restaurant avec jeux.

9 décembre 2010 : La Paz

Visite du musée d’art contemporain impressionnant de qualité. Visite du marché des sorcières où l’article à la mode est toujours le foetus de lama : enterré sous la première pierre de la maison, il garantit solidité et longévité à la bâtisse !

Enième réglage du parallélisme de la carriole. Je pense de plus en plus scotcher un foetus de lama sous l’essieu !

Retour au restaurant avec jeux pour enfants !

10 décembre 2010 : La Paz

Visite du musée des instruments de musique. Essai concluant du bouteillophone.

Petit arrêt au restaurant avec jeux pour enfants ;

11 décembre 2010 : La Paz – Irpavi

Un peu fatigués de vivre à l’hôtel, nous nous rendons chez Raul et Linda, un couple de retraités très actifs qui accueillent des cyclistes depuis bien longtemps dans leur agréable maison dans la banlieue sud de La Paz. Linda est canadienne et ils parlent aussi bien espagnol qu’anglais, ce qui rend la communication plutôt aisée. Leur gentillesse est sans pareille et ils assurent leur rôle de grands-parents auprès de Zoé et Mahaut qui profitent de la salle de jeux et de deux petits-enfants de 8 ans et 4 ans.

12 décembre 2010 : Irpavi

Nous prenons nos marques dans le quartier-ville d’Irpavi : Megacenter, fast-food, cinéma en 3D, nous sommes assez loin de l’idée que l’on pouvait se faire de La Paz et nous sommes heureux de retrouver le soir la tranquillité de la maison de Linda et Raul. Pour les remercier et puisque nous n’avons pas vu de supermarché depuis bien longtemps, nous tentons de leur offrir un repas typiquement français : salade lyonnaise, raclette et crème renversée. Pas simple mais bien amusant.

13 décembre 2010 : Irpavi

Nous avions décidé de faire aujourd’hui la route «la plus périlleuse du monde» : une grande descente des sommets enneigés de La Paz à l’Amazonie sur une route étroite à flanc de falaise. Mais la météo a eu raison de notre détermination : pluie et brouillard nous ont obligés à rester en bas. Une journée dans la peau du père Noël : shopping infernal pour trouver des cadeaux peu encombrants et légers.

14 décembre 2010 : La Cumbre – Coroico

Il ne pleut plus. On charge le pick-up de Raul et nous partons pour la Cumbre, 4725m !

De là, nous entamons la descente qui doit, par la route la plus périlleuse du monde, nous emmener aux Yungas, région transitoire entre la cordillière et l’amazonie.

Comme prévu la route est étroite, longe des précipices de plus de 600m de profondeur, n’est pas asphaltée et avec la pluie est carrément boueuse par endroit. Difficile de croire que des camions chargés de marchandises s’y croisaient il y a encore quelques années. Plus facile d’imaginer que bon nombre sont tombés : un nombre impressionnant de plaques rappelle les nombreux morts que la route a faits. Encore aujourd’hui, certains cyclistes imprudents se tuent.

Les paysages, des sommet pelés à la végétation luxuriante, sont un régal pour les yeux. L’expérience vaut vraiment la peine d’être vécue.

15 décembre : Coroico – La Paz

Nous passons la nuit à Coroico et profitons d’un long petit déjeuner pour admirer les montagnes et leurs parois quasi-verticales. Pour le retour, nous prenons place dans un mini-bus qui en trois heures nous ramène à La Paz par la nouvelle route, large et asphaltée. Une heure pour traverser La Paz et nous voilà revenus chez Raul et Linda.

Précédent

Bilan Perou

Suivant

Promenade au fond d’un lac

  1. Emilie

    Coucou la famille!
    On pense bien à vous ici, même sous la neige! Vous êtes devenu notre rdv hebdomadaire pour voyager un peu ^^ (même si on s’inquiète quand même un peu à chaque fois aussi).
    Courage à tout le monde et que le voyage se poursuive bien.

  2. MAMYMOUNNE

    bientôt Noël, nous pensons beaucoup à vous.
    nous serons chez Cynthia et Bastien.

    GROS GROS BISOUS A TOUS LES QUATRE

    Mamymounne

  3. Chevalier

    Hello les citoyens du monde;
    viens juste pour vous saluer et vous encourager. Belle aventure que voila.
    Carpe diem
    Nicolas , Ton remplaçant !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén