Une famille Un monde

Mais qu'est-ce qu'on fait là ?

On dirait le sud

En lisant vos mails, je m’aperçois que vous pensez que nous cherchons à entretenir un certain suspens quant à la suite du voyage. Détrompez-vous, si vous avez l’impression que nous ne savons pas trop où aller, c’est que réellement nous ne le savions pas il y a encore quelques heures. Nous sommes depuis le début de ce voyage dans une totale improvisation où la seule ligne directrice était d’aller vers le sud. Nous nous sommes laissés bercer par les rencontres, le charme de certains lieux, la laideur d’autres, l’envie de se reposer ou l’envie d’avancer. Il s’agit bien évidemment d’un luxe : avoir assez de temps devant soi pour ne pas chercher à le régenter. Mais la fin du périple sud-américain montre le bout de son nez et avec lui la fin du «être en voyage», ce sentiment de liberté extraordinaire.

Et si pendant des mois, nous n’avons jamais vraiment intégré le paramètre climat à notre (absence de ?) réflexion, il faut reconnaître que l’hiver austral nous refroidit. Comme je l’ai écrit dans le dernier article, nous sommes arrivés au bout de notre descente vers le sud à vélo. Bloqués au moment où j’écris ces lignes par la pluie et le froid, nous ne regrettons pas notre décision. Mais cela ne veut pas dire que nous allons arrêter de descendre ! Seulement, pas à vélo. Nous allons opter pour un moyen motorisé et utiliser les 15 jours qu’il nous reste pour finir d’explorer la Patagonie. Et mettre un point final à cette aventure en donnant le plus de sens possible à notre parcours.

Ainsi, nous allons «abandonner» nos bicyclettes pour la première fois depuis presque un an et monter dans une voiture. Nous avons beaucoup hésiter à rejoindre le côté obscure de la force (motrice) mais rester enfermés à regarder la pluie tomber n’est pas une option qui nous tente. Après cela, nous rejoindrons Buenos Aires pour y rester environ deux semaines. Un programme presque chargé nous attend là-bas. Nous en reparlerons.

Et enfin retour en France que nous traverserons à nouveau à vélo pour rejoindre … Rignieux-le-Franc ! Les coureurs du tour de France n’ont qu’à bien se tenir…

Avez-vous remarqué que tout blog qui se respecte propose régulièrement à ses lecteurs des sondages? Avec des questions d’actualité brûlantes du genre:

Le «socialiste» préféré des français est-il un violeur en série ? Oui, Non, Je ne me prononce pas

Madame Sarkozy est-elle enceinte ? Oui, Non, Je n’espère pas

Ces deux événements ont-ils un rapport ? Oui, Non, J’avoue que je n’y avais pas pensé

Et bien, à l’occasion de notre retour, nous aussi nous vous proposons un sondage. Alors, jetez-vous dessus ! (colonne de droite)

Précédent

Chiloé : il pleut, c’est merveilleux, je t’aime

Suivant

Trois p’tits tours et puis s’en vont

  1. Marion

    Evidemment que je vote pour le cheval !!!! Carine je te soutiens !!!! On y crois…. et puis on peut rêver un peu nous aussi, de notre côté de l’océan….
    Bises à vous 4

  2. musard nathalie

    merci de nous avoir fait rêver tout au long de votre voyage .profitez bien des derniers jours qu’il vous reste.on aura peut-etre l’occasion de se voir un de ces jours chez dédé et nicole .en tous les cas votre voyage est fabuleux et encore merci de nous le faire partager

  3. Maxence

    Je n ai pas vu l option Sous Marin, elle aurait ete interessante.
    donc un vote « autre »

    bonne route

  4. moune

    je vote: à cheval sur un dauphin
    bisous
    mounne

  5. antoine

    pour le cheval c’est le Water polo, si je ne me trompe pas…

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén