Du 06 au 10 septembre 2010 : Cuenca

Cette petite semaine à Cuenca s’achève et nous aurons tout fait sauf ce que nous souhaitions : nous reposer (à  ce sujet, la petite maxime reçue il y a quelques jours correspond assez avec notre état d’esprit : «mieux vaut ajouter de la vie aux années que des années à la vie»). Il a fallu régler quelques problèmes administratifs avec la France (merci Pascal !). Ce qui nous a fait rencontrer Mme Carmen Moreno, consul honoraire à Cuenca. Très dynamique, elle nous a fait faire quelques interviews avec les médias locaux. Cette présence dans la presse pourrait bien nous aider en cas de difficultés lors de la suite du voyage.

Nous avons également rencontré Hernan, un ami de German (notre hôte à Ambato) qui nous a invités dans sa grande maison. Accueil chaleureux et discussions autour des différences culturelles entre la France et l’Equateur. Hernan est inquiet de l’influence des Etats-Unis sur l’identité de son pays. Zoé joue avec Evelyn, sa fille de 9 ans.

N’oublions pas l’aspect culturel de Cuenca avec notre premier site Inca. Il n’en reste pas grand chose à vrai dire mais les ruines montrent à quel point ces cités étaient modernes et développées. A l’intérieur du musée, des têtes réduites dorment paisiblement. Elles en ont de la chance !

Nous réfléchissons également à la suite du parcours. Après Cuenca, nous devrions traverser une zone plus désertique avant de rejoindre le Pérou. Là-bas, nous hésitions entre rester dans la Sierra (les Andes) sur des pistes ou bien descendre le long de l’océan pacifique sur la panaméricaine au risque de s’ennuyer un peu pendant les 1500km (très plats) pour rejoindre Lima. Les tuyaux de ceux qui sont passés par là à vélo sont les bienvenus.

Amis végétariens et amis des animaux, ne lisez pas ce qui suit :

Pour finir en beauté avec Cuenca et la famille Gomez qui nous accueille, nous allons ce soir au restaurant manger … des cochons d’Inde ! Et oui, ici on ne les élève pas comme animaux de compagnie mais on les mange. Il parait que ce sont les pattes la meilleure partie. Je confirme.

Bon appétit et à bientôt.