Une famille Un monde

Mais qu'est-ce qu'on fait là ?

Un petit bilan sur l’Argentine

En arrivant à la douane de la Quiaca, nous avions rencontré des Français qui passaient en Bolivie après plusieurs semaines en Argentine et  qui nous avaient dit sur le ton de la confidence : « Attention, en Argentine, nous ne sommes pas les bienvenus ».  2 mois plus tard, je m’étonne toujours du ressenti très différent que des voyageurs peuvent avoir sur un même pays. Est-ce le vélo ou  les enfants qui nous donnent la chance d’être presque toujours bien reçus par les populations que nous rencontrons ?

Toujours est-il que les  3000km parcourus ne donnent qu’un petit aperçu de ce grand pays dont la superficie est 5 fois supérieure à celle de la France pour seulement 40 millions d’habitants. De la région andine située à la frontière Bolivienne à la région des lacs, nous aurons eu le temps de nous apercevoir que :

– les Argentins sont extraordinairement sympathiques et accueillants;

– l’Argentine aime les cyclovoyageurs, ce qui est en adéquation avec le point précédent;

– les paysages changent lentement et rendent le trajet à vélo parfois un peu ennuyeux;

– les cyclotouristes adorent l’Argentine, ce qui est en contradiction avec le point précédent;

– les grands espaces vides sont un terrain de camping idéal;

– mais où sont les Argentins ? (réponses possibles : ils font la sieste, ils sont au prochain village à 200km, ils boivent le maté en profitant de la vie…)

– les glaces argentines sont meilleures que les glaces italiennes (mais le café y est moins bon)

– les vins argentins sont moins bons que les vins français (mais la viande y est meilleure);

– à l’occasion de la perte de nos vélos par une grande entreprise de transport, nous retrouvons quelques travers bien européens et nous passons du « y’a pas de problème » chers aux Boliviens, aux Péruviens et aux Equatoriens au « c’est pas si simple » bien de chez nous.

Précédent

Le vidéo-blog

Suivant

Vacances sur une île

  1. Bonjour,
    Je suis bien d’accord sur les glaces argentines. Elles sont plutôt méconnues par rapport à leurs homologues italiennes, pourtant elles sont à mon goût bien meilleures.
    Sinon, très bon article, plein de vérités.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén