Une famille Un monde

Mais qu'est-ce qu'on fait là ?

3 générations sur la route

« Les voyages sont la partie frivole de la vie des gens sérieux, et la partie sérieuse des gens frivoles » (Sophie Swetchine)
Soyons honnêtes, la moyenne d’âge de 18 ans fièrement affichée en en-tête de ce blog  doit être légèrement surévaluée pendant quelques semaines. Je vous laisse faire le calcul en ajoutant nos deux nouveaux pimpants cyclistes. Le premier à nous envoyer la bonne réponse gagnera un cadeau à notre retour.
06 novembre 2010 : Cusco

Nous nous installons chez Mario à deux pas de la place centrale. Les filles ont été bien malades pendant les 32h de bus et ont besoin de repos. On explore un peu le centre de Cusco : c’est une ville propre, belle et chère…
07 novembre 2010 : Cusco – Cusco

Première sortie à vélo pour Tonio et André. Pas de sacoche et seulement 10km aller-retour, le soleil et deux sites Inca.

Un bon entraînement pour les grands-pères. En fin d’après-midi, nous avons rendez-vous avec Mario et sa femme dans leur maison en banlieue de Cusco. Nous sirotons un cocktail maison avant de nous régaler à table. Les grands-pères n’ont pas besoin d’entraînement dans ce domaine 😉

Mario nous fait part de son idée de créer une école dans un village proche de Cusco. Il souhaite qu’en tant que professeurs nous intervenions auprès des enfants pendant une matinée. L’idée est intéressante et l’expérience certainement enrichissante pour tout le monde. Rendez-vous est pris dans une semaine, le temps pour nous de nous balader dans la vallée sacrée.
08 novembre 2010 : Cusco – Pisac

Nous quittons la cuvette de montagnes dans laquelle est tranquillement installée Cusco. 350 petits mètres de montée ponctuée par la visite de sites Inca. Puis une longue descente vers la vallée sacrée nous permet d’observer quelques sommets enneigés. Pisac est un village agréable où une hospedaje nous tend les bras. Première douche chaude depuis 2 semaines pour nous.








09 novembre 2010 : Pisac – 5km avant Ollantaytambo


Journée chargée : levés à 5h30 pour partir visiter les ruines de Pisac, considérées par certains comme aussi intéressantes que celles du Machu Picchu. Une heure d’ascension sportive pour découvrir le site encore déserté par les touristes.



Tonio, victime de crampes pendant la nuit, nous rejoint à 8h en taxi avec les enfants. Nous redescendons vers le village pour le traditionnel menu du jour à moins d’1 euro. Reste à faire 60km dans l’après-midi pour rejoindre un autre site Inca : Ollantaytambo.

Nous pensions le faire avant le nuit. C’était sans compter sur Carine qui déjante (enfin plus exactement sa roue arrière) et Tonio qui chute poursuivi par des chiens. Le soir se transforme en exercice de démocratie : que fait-on ? Je suis partisan de m’arrêter avant la nuit, Carine veut poursuivre jusqu’au village. On s’engueule et on choisit la solution médiane : à la nuit noire, on trouve l’hospitalité dans une salle de bar. Nous dormons entourés de bouteilles de bière. Je surveille toute la nuit que personne n’y touche !

Et pour finir, le premier épisode de notre nouvelle série : Les Papys Au Perou...

Précédent

Noël en Novembre

Suivant

De 7 à 77 ans

  1. Dédé la flèche !
    Attention dédé au retour à Gray, il faudra t’attendre avoir quelques commentaires tes amis de Val de Gray Marathon. En effet je me suis permis (j’espère que cela ne vous dérange) de mettre la vidéo sur notre blog !
    On retrouve bien là dédé..toujours en tête.
    Merci de nous faire vivre votre périple.
    Bonne route à tous.
    PS : Dédé le casque avec le chapeau, c’est TOP. Je pense que tu peux lancer une nouvelle mode à Gray. 🙂

  2. Alain P

    pour l’âge moyen je propose 33.
    Bravo pour le blog, toujours aussi complet et bien illustré. Bonne continuation à vous 6.
    Alain

  3. claudette

    merci de nous faire partager votre périple.
    vive dédé et papoun!
    moyenne d’âge:environ 34 ans
    bisous
    à tous
    mounne

  4. Delphine

    Nous suivons avec toujours autant de plaisir tous vos périples, c’est génial. On vous encourage de tout notre coeur et encore plus avec les papys 🙂 Vivement la suite!
    Gros bisous

  5. Alain P

    Dédé, j’ai compris pourquoi tu allais si vite,c’est ta peur des chiens, à +

  6. nathalie et gilles

    c tjs avec autant d’émotion que ns suivons votre périple.vs ns faites réver à chaque fois .Dédé,on est super heureux que tu réalises ce périple avec tes enfants et tes petite filles.bravo aussi o papa de ta belle-fille .vs ètes un exemple de courage pour ns tous. bsx .

  7. Alain P

    Pour le jeu concours « Trouvez l’âge moyen » je propose 33.
    Sur la grande forme de Dédé je pense que c’est sa phobie des chiens qui lui donne des ailes.
    Encore bravo et merci pour la merveilleuse aventure que nous vivons avec vous.

  8. Ingrid

    Et bien je ne connais pas l’âge des grands-parents, mais à vue de nez comme ça, je dirais que le petit groupe a une moyenne d’âge de 34 ans .

    J’espère n’avoir vieilli personne…
    J’ai la forte impression que le tandem est plus dur à pousser, peut-être est-il moins stable que le vélo-charette ?
    C’est qu’on aimerait voir Carine pédaler hi!hi!
    Elle nous avait pas dit qu’elle ferait le tour du monde en pousse tandem, en même temps j’ai pas fait 1 mètre avec lorsque je l’ai essayé, beaucoup trop de charge pour mes petits muscles 😉

    Gros bisous à tous 🙂
    Ingrid

  9. Elise T

    Euh … e(i x π) = -1
    j’additionne 10
    et je divise par 6
    Ce qui nous donne …!…??…eureka = 34,9

    Vous avez une mine superbe.
    Bon courage

  10. Amanton Béa et JF

    quelle belle aventure vous vivez!!
    des souvenirs inoubliables pour petits et grands.
    bon courage pour la suite
    Papy DEDE les anciens de gym détente de Chargey pensent à toi
    BEA JF

  11. Alors là, bravo ! Vous nous aviez caché ça en classe (^_^) Ç’a du être un super voyage ! Bravo aussi pour ce blog, mais aussi et surtout pour avoir fait ce voyage à vélo !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén